Ajinomoto

Manger sainement pour vivre mieux

Partager sur

Depuis les années 1990, le marché de la gastronomie japonaise en France continue son expansion et sa diversification. Après le succès des sushis et des yakitoris (brochettes), les restaurants de la nouvelle génération proposent désormais des gyozas (raviolis grillés), des ramen (soupe de nouilles) ou autres yakisobas (nouilles sautées) très prisés par les consommateurs français.

Un engouement qui confirme l’intérêt du public pour cette cuisine à la réputation saine et goûteuse.

Deux qualités qui se trouvent justement au cœur de l’histoire d’Ajinomoto dont le nom signifie « l’essence du goût » et qui occupe une place majeure dans la culture gastronomique japonaise. Et pour cause, puisque son origine remonte à la découverte en 1908 du célèbre « umami » – le cinquième goût, complétant la palette « salé, sucré, amer, acide » – par le Dr Kikunae Ikeda qui aboutira, un an plus tard, à la création par Saburosuke Suzuki II de la société Ajinomoto et à la commercialisation d’une sauce culinaire dédiée. Le succès est tel qu’il révolutionne les principes de la cuisine nipponne et l’influence encore aujourd’hui.

En un siècle, l’entreprise a largement diversifié ses activités, notamment dans la recherche scientifique et la pharmacie, mais elle demeure profondément attachée à la préservation et à la diffusion des principes qui ont guidé sa création : manger sainement pour vivre mieux. Un credo qui caractérise tous les produits de la société Ajinomoto, leader du surgelé au Japon et marque asiatique la plus achetée dans le monde.