25 avr

Euroluce 2017

Le dialogue de Foscarini entre ses différentes âmes : nouvelles collaborations, installations inédites et initiatives culturelles.

Partager sur

Fare luce (faire la lumière) : l'essence de Foscarini

Le thème de la lumière sous toutes ses formes, résumé dans le titre « Faire la lumière », est le fil rouge entre les différentes expressions de la marque pendant la Milano Design Week  : l'installation poétique de Giovanni Maria Filindeu à l' espace de Brera, le livre édité par Beppe Finessi, le série de vidéos réalisée par Gianluca Vassallo, en plus la présence à la foire avec un stand de grand impact.

Fare luce : deux mots, simples et essentiels, capables de décrire ainsi l'univers Foscarini dans toutes ses expressions. L'association du « fare » (faire), qui sous-entend l'action, la production, la création, et de la « luce » (lumière) - le concept de départ et l'objectif du travail de l'entreprise -, donne « fare luce » (faire la lumière), avec tous les sens que l'expression implique, de la découverte à l'enquête en passant par la volonté de comprendre et de révéler.

 

Le nouveautés 2017

Parmi les nouveautés 2017, nous decouvrons Filo, la lampe destructurée de Andrea Anastasio, la suspension Arumi de Lucidi et Pevere, la lampe nomade CRI CRI de  Studio Natural, et le poétique modèle Satellight de Eugeni Quitllet.

En plus des nouvelles collaborations, Foscarini présente cette année des réinterprétations et de re-éditions de certains de ses best-seller : nouvelles couleurs, dimensions .. L'icône du design Dolmen de Ferruccio Laviani a été repensée, la version outdoor de Twice as Twiggy de Marc Sadler, les nouvelles couleurs de Aplomb de Lucidi et Pevere, Spokes de Garcia Cumini, Le Soleil par Vicente Garcia Jimenez, Touareg de Ferruccio Laviani et la version murale de Lumiere XXL et XXS de Rodolfo Dordoni jusqu'aux nouvelles dimensions pour Gregg de Palomba.

 

Le livre

« FARE LUCE »  (Faire la lumière) est le titre du livre présenté en avant-première à la Milano Design Week – qui traite du thème de la lumière à travers des contributions issues des secteurs de l'architecture, du design, de l'art, du graphisme, de la photographie et de l'illustration. Publié sous la direction de Beppe Finessi, le livre FARE LUCE, à l'instar du projet éditorial « Inventario », ne parle pas de Foscarini à travers sa collection, mais propose en revanche des contenus et des horizons culturels qui expriment l'ADN de l'entreprise. Un livre pensé comme un théorème qui fait coïncider la volonté de Foscarini de faire et de proposer de la culture avec l'objet principal de son travail : la lumière.

www.foscarini.com/fr

 

Partager sur

Visuels associés