15 nov

Un Noël saltimbanque

Un Noël inattendu et hors-norme qui se déploie dans tout le magasin

Partager sur

Les fêtes sont facétieuses et fantaisistes chez Merci.

Un saltimbanque, un peu poète, un peu magicien y laisse son empreinte, y suspend des lumières et pose ça et là quelques touches de drôleries et de poésie. Il nous surprend un peu partout dans tout le magasin, il nous amuse, il nous étonne. On ne sait d’où il vient, d’Europe Centrale peut-être, gitan échappé d’un cirque, artiste de rue impertinent qui brouille les pistes.

La coupole

Dès l’entrée on est au spectacle, happé par une piste de cirque au dessus de laquelle est suspendue une spectaculaire cascade de lampes conçue et produit par un magicien de la lumière Bocci. Des lianes lumineuses à travers lesquelles l’on distingue de grands singes, en grillage à poule, perchés sur des trapèzes. Fou et merveilleux. Autour de cette arène, des gradins regorgent de trésors.

Le grand mur

C’est l’immense loge imaginaire d’un artiste funambule qui défie la gravité. « Saltimbanque » y est inscrit en fil de fer lumineux, sculpté par Zoé Rumeau. Juste en face, sur la mezzanine se trouve son lit, tout illuminé lui aussi, le refuge d’un acrobate…

Le palier

C’est un joli bazar où se côtoient des objets des Balkans et d’Albanie: des abat-jours fait avec des chapeaux de feutre brodés, des cabas surdimensionnés en laine tissée, une multitude de bouteilles emmaillotées de fils téléphoniques colorés.

Les cadeaux sont loufoques et décalés, échappés de la boite à trésor d’un artiste de cirque: masques, balles de jongleur, harmonicas, boites a musique, cartes et papiers pour écrire quelques mots d’amitié ou d’amour. Guirlandes lumineuses, boules de neige, animaux en verre mercurisé donnent un petit air de fête foraine à la maison ou au sapin.

Notre saltimbanque a fait le tour du monde pour chiner, explorer et partager ses trésors. Il propose un Noël qui encore une fois ne ressemble à aucun autre.

http://www.merci-merci.com

Partager sur