Ana Moussinet

Ana Moussinet

Architecte d'intérieur

Elle a grandi à Belgrade, en Serbie, dans une famille d’artistes peintres, d’architectes et d’ingénieurs. Dès son plus jeune âge, elle baigne dans la culture artistique. Son terrain de jeu, enfant, est le jardin de l’école des Beaux-Arts de Belgrade où ses parents l’emmenaient partager leur passion.

Condividere su

S’inspirer, imaginer et créer... étaient une vocation commune dans cette famille. Née de parents artistes, de grands-parents ingénieurs et architectes, tous ont contribué à son éducation artistique. Ana part, très jeune, de son cocon familial. A seize ans, elle s’embarque pour les États-Unis pour une année riche d’expériences et de rencontres. Puis, à dix-sept ans, elle est admise à l’école des Beaux-Arts de Paris qu’elle vit comme un rêve...

Cinq années d’études d’architecture et autant d’années de bizutage l’ont forgée pour attaquer sereinement sa vie professionnelle, la vie parisienne où, plus que jamais, elle se sent intégrée, mariée à un architecte rencontré sur les bancs de l’école, Ana a deux enfants un garçon et une fille.

Maîtrisant plusieurs langues « quand on vient d’un pays dont la langue n’est pas parlée ailleurs, on est armé et bien préparé pour parler plusieurs langues » aime-t-elle à déclarer. Cet atout en plus lui permet très vite de travailler à l’international : Rabat, Odessa, Prague, Dubaï, et bien évidement Paris !

Sa formation d’architecte DPLG lui permet aujourd’hui d’appréhender chaque nouveau projet selon ses contraintes et sa taille, d’un œil différent, très certainement avec plus d’aisance et de facilité. C’est pour cette raison que ses projets ne se résument jamais aux ambiances et matériaux choisis, mais bien au rapport au volume et à son usage pour créer ainsi une réelle singularité.

« Mes inspirations : je ne suis pas attachée à un courant de pensée ni à un style particulier. Je tire mon inspiration de tous les horizons : elles se construisent au gré de la résolution de mon énigme. C’est d’une commande ambitieuse que vient la création singulière, qui se livre par la suite à une interprétation de ce que son auteur a voulu exprimer » aime-t-elle affirmer.

Condividere su

Ottenere maggiori informazioni